#TuJouesBienPourUneFille 3/9

#TuJouesBienPourUneFille 3/9


Alexia Sellaoui-Segal
Ingénieure du son
Photographiée par Nicole Miquel
3 % de techniciennes
Source : L’emploi permanent dans les lieux de musiques actuelles,

FEDELIMA et RIF en partenariat avec OPALE, 2018

À l’occasion de la Fête de la Musique, HF Île-de-France lance sa campagne #TuJouesBienPourUneFille, qui se décline en une série de 9 portraits de femmes professionnelles du secteur des musiques actuelles, réalisés par FemmesPHOTOgraphes.

À l’issue d’une Saison Égalité Musiques Actuelles de 3 ans, l’association continue à sensibiliser et interpeller ce secteur sur les inégalités qui y perdurent dans tous les corps de métiers.

#TuJouesBienPourUneFille 2/9

#TuJouesBienPourUneFille 2/9


SheWolf
Groupe de femmes
Photographiée par Maud Veith
2 % de groupes majoritairement féminins programmés en festival
Source : Programmation dans les principaux festivals de musiques actuelles et variétés (2015-2016), Inégalités entre les femmes et les hommes dans les arts et la culture, Haut Conseil à l’Egalité, 2018


À l’occasion de la Fête de la Musique, HF Île-de-France lance sa campagne #TuJouesBienPourUneFille, qui se décline en une série de 9 portraits de femmes professionnelles du secteur des musiques actuelles, réalisés par FemmesPHOTOgraphes.

À l’issue d’une Saison Égalité Musiques Actuelles de 3 ans, l’association continue à sensibiliser et interpeller ce secteur sur les inégalités qui y perdurent dans tous les corps de métiers.

#TuJouesBienPourUneFille 1/9

#TuJouesBienPourUneFille 1/9


BauBô
Rappeuse
Photographiée par Nicole Miquel
0 % de femmes récompensées aux musiques urbaines
Source : Victoires de la Musique 2007-2019


À l’occasion de la Fête de la Musique, HF Île-de-France lance sa campagne #TuJouesBienPourUneFille, qui se décline en une série de 9 portraits de femmes professionnelles du secteur des musiques actuelles, réalisés par FemmesPHOTOgraphes.

À l’issue d’une Saison Égalité Musiques Actuelles de 3 ans, l’association continue à sensibiliser et interpeller ce secteur sur les inégalités qui y perdurent dans tous les corps de métiers.
Campagne pour l’égalité femmes-hommes dans les musiques actuelles #TuJouesBienPourUneFille

Campagne pour l’égalité femmes-hommes dans les musiques actuelles #TuJouesBienPourUneFille

À l’occasion de la Fête de la Musique, HF Île-de-France lance la campagne #TuJouesBienPourUneFille, qui se décline en une série de 9 portraits de professionnelles du secteur des musiques actuelles, réalisés par l’association FemmesPHOTOgraphes.

Instrumentistes, techniciennes du son, directrices de scène de musiques actuelles ou de maison de disques, rappeuses, programmatrices, autrices-compositrices… elles sont encore trop peu nombreuses dans cet univers encore majoritairement réservé aux hommes.

La musique figure parmi les produits culturels les plus consommés par les jeunes. À l’issue d’une Saison Égalité Musiques Actuelles de 3 ans, l’association continue à sensibiliser et interpeller ce secteur sur les inégalités qui y perdurent dans tous les corps de métiers, et ainsi permettre l’égalité des chances et des ambitions professionnelles.

20 juin 2019

Lancement de la campagne sur les réseaux sociaux et soirée de lancement.

A partager au maximum !

#TuJouesBienPourUneFille

Préconisations en matière d’égalité entre les femmes et les hommes dans l’enseignement musical

 

Fédération interrégionale du Mouvement HF

Préconisations en matière d’égalité entre les femmes et les hommes dans l’enseignement musical

 

Préambule

 

L’égalité entre les femmes et les hommes est au cœur du débat sociétal et a été consacrée « grande cause nationale du quinquennat » par le Président de la République.

Dans sa récente feuille de route Egalité 2018-2022, le ministère de la Culture s’est engagé à poursuivre et amplifier son action en faveur de l’égalité, invitant chaque établissement d’enseignement artistique supérieur culturel à rédiger une charte éthique, permettant de transmettre une culture de l’égalité femme-homme dans toutes ses dimensions.

Le ministère souhaite également contribuer « fortement à la lutte contre les stéréotypes auprès des plus jeunes, dans l’éducation artistique et culturelle, dans l’enseignement artistique initial, là où se jouent des inégalités qui influent ensuite sur les pratiques artistiques et les carrières. »

Il a ainsi étendu et relayé les préconisations d’HF, ci-jointes, concernant l’enseignement musical et présentées en avril 2017 à Claire Lamboley, Haute Fonctionnaire à l’égalité au Ministère de la Culture.

Nos préconisations en matière d’égalité femmes-hommes dans le secteur de l’enseignement musical sont proposées aux structures d’enseignement et d’accompagnement du secteur musical , dans le souci de garantir l’égal accès de toutes et tous à la pratique musicale, à l’évaluation et à la professionnalisation.

Dans ce contexte, l’expertise développée depuis plusieurs années au sein de la commission Enseignement artistique/Musique du mouvement HF se trouve renforcée. Depuis 2008, la fédération HF a su en effet développer des outils singuliers et innovants de sensibilisation et d’accompagnement, à l’attention des structures culturelles qui souhaitent être en phase avec leurs valeurs et convictions au regard des questions d’égalité (Saison égalité, préconisations, tables rondes, études…).

La mise en place de partenariats reste essentielle à la réussite et à la pérennité des engagements en faveur de l’égalité. C’est pourquoi nous mettons notre expérience à la disposition des structures qui souhaitent élaborer une feuille de route sur ces questions au sein de leur établissement, et faisons connaître un réseau de formateurs et formatrices à l’égalité dans le secteur musical.

 

La commission Enseignement artistique/Musique du mouvement inter-régional HF

Préconisations en matière d’égalité entre les femmes et les hommes dans l’enseignement musical

Natasha Le Roux – Administratrice HF Île-de-France

Claire Bodin, Anne Morvan – HF Auvergne Rhône-Alpes

1. Orientations générales

  • Tel que le définit le schéma d’orientation pédagogique (SOP) :

« Le projet d’établissement veillera à ce que les principes de mixité et d’égalité entre les sexes soit une réalité dans les établissements où il s’applique […] Un bilan périodique permettra de mesurer les avancées dans ce domaine ».

  • Création d’un observatoire ministériel de la pratique et de l’enseignement artistique dans les conservatoires (équipes enseignante, administrative, technique et élèves) au regard de l’égalité entre les femmes et les hommes, mise en place d’une veille sexuée et nommination d’un.e référent.e égalité dans chaque établissement.
  • Création d’un label Egalité pour les établissements qui s’inscrivent dans une démarche durable d »égalité entre les femmes et les hommes (objectifs chiffrés, projets…)
  • Ligne de financement ou prime pour les projets en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes.

2. Connaissance du matrimoine musical

  • Mise à disposition de listes d’œuvres, fonds de partitions, biographies et ouvrages de référence sur les compositrices au sein des médiathèques des établissements. Création d’une entrée « compositrices» dans le catalogue des médiathèques.
  • Inclure dans les cours de culture musicale et les cours de formation musicale la connaissance des compositrices, grandes interprètes et cheffes d’orchestre.
  • Obligation de proposer dans les programmes imposés des œuvres de compositrices de tout temps et de tout pays.
  • Respect de la parité dans les résidences et commandes passées à des compositeur.rices contemporain.e.s.

3. Pédagogie et évaluation égalitaire

  • Développer les actions de sensibilisation auprès des parents sur les possibilités d’accès à toutes les disciplines instrumentales pour tous les enfants.
  • Inclure une période de découverte instrumentale avant le choix définitif de l’instrument.
  • Proposer des stages de découverte instrumentale en cours de cursus pour offrir aux élèves la possibilité de changer d’instrument et d’esthétique.
  • Fixer, pour le 1er cycle, des objectifs chiffrés de progression en matière de mixité dans toutes les classes d’instrument (vigilance particulière pour les percussions et cuivres) et dans les cours de pratiques collectives.
  • Créer une sensibilisation précoce à l’improvisation et à la composition dès les premiers cycles pour tou.te.s les élèves
  • Favoriser l’accès des filles aux classes de composition (dont composition electroacoustique et Composition Assistée par ordinateur), de direction d’ensembles et de techniques du son.
  • Veiller à la mixité des enseignant.e.s dans les domaines du jazz, des musiques actuelles et faire progresser le nombre d’élèves féminines instrumentistes dans ces secteurs (en particulier dans les cursus professionnalisants).
  • Favoriser un accès égalitaire à tous les métiers de la musique.
  • Veiller à la parité des jurys d’examens

4. Une communication sans stéréotype de sexe

  • Accorder en genre les noms de fonctions, grades, métiers et titres (batteur.euse, chef.fe d’orchestre, régisseur.se…) pour rendre visible la présence des femmes dans le monde musical.
  • Garantir la parité filles-garçons dans tous les supports de communication.
  • Veiller à la parité filles-garçons, femmes-hommes dans les concerts et spectacles de présentation à destination du jeune public et dans toutes les disciplines.
  • Veiller à la parité femmes-hommes pour les noms des salles de cours et dans l’affichage des photos des compositeur.trice.s, instrumentistes, chanteur.se.s et chef.fe.s d’orchestre qui décorent les établissements ainsi que dans les noms des établissements.
  • Veiller à la parité des artistes invité.e.s (programmation de saison et master classes).

5. Egalité professionnelle et formation

  • Traitement du rapport annuel de situation comparée (RSC) des conditions générales d’emploi et de formation des femmes et des hommes, communication et analyse de toutes les données et mise en conformité par rapport à la réglementation.
  • Plan d’actions en faveur de la mixité des emplois et de l’égalité professionnelle (diversification des postes et fonctions, promotion et montée en compétences des salariées, parité des postes de direction, égalité des salaires et des statuts, accès au CA par la VAE …)
  • Formation à l’égalité entre les femmes et les hommes à destination des équipes administratives et pédagogiques des conservatoires (meilleure connaissance du matrimoine musical, intégration du principe d’égalité des sexes dans l’enseignement musical et la pédagogie, égale répartition des filles et des garçons dans l’apprentissage instrumental…), des DRAC et services culturels.
  • Formation à l’égalité entre les femmes et les hommes à destination des étudiant.e.s dans les CEFEDEM, pôles supérieurs, FDCA des CNSMD de Lyon et Paris (incluant les formations à la direction d’établissement) et dans les formations professionnelles du CNFPT.
  • Parité dans les conseils d’établissement.
  • Formation à la déontologie et la posture professionnelle de l’enseignant.
  • Mener des actions de prévention contre les violences et le harcèlement sexuel, et garantir l’accès à des moyens de recours et de réparation pour les victimes.

 

Saison Égalité Musiques Actuelles

HF Île-de-France en partenariat avec le RIF a présenté jeudi 11 janvier à la Manufacture Chanson le lancement de la Saison Egalité Musiques Actuelles #2 (Labo #2) afin de sensibiliser les structures de musiques actuelles sur la question de l’égalité femmes hommes.

Ce dispositif aide les structures participantes à appliquer le principe d’égalité dans leur communication, leur programmation, la composition de leurs équipes, la professionnalisation des femmes artistes et l’accès aux pratiques artistiques. Cette année, elles sont nombreuses à nous rejoindre et nous tenons à les remercier pour leur engagement en faveur de l’égalité : le RIF, Petit-Bain, la Clef, la Manufacture Chanson, le Réseau 92, le MAP, l’école ATLA, MAAD 93, Live Five, File 7, le réseau des musiques actuelles 93, Rézonne, le CNV et les Cuizines.

La journée a été présentée par Natasha Le Roux, coordinatrice du pôle Musiques Actuelles de HF Île-de-France, et animée par Cécile Bonthonneau, consultante spécialisée sur les questions d’égalité femmes hommes dans la culture et avec qui nous avons déjà travaillé sur la 1ère édition. Elle a permis de présenter les axes de cette deuxième année de la Saison Egalité, de rappeler les principaux leviers identifiés au cours du Labo #1 et leurs possibilités de mobilisation à l’échelle de chaque structure et a également donné la possibilité aux structures présentes de s’engager sur des actions collectives sur le thème de l’égalité.

Pour cette nouvelle saison, quatre pôles de travail ont été formés afin de mettre en oeuvre des actions collectives. Le premier pôle travaillera à la réalisation d’un clip vidéo et d’une exposition itinérante en partenariat avec l’association Femmes Photographes. Le second se focalisera sur la question de l’hospitalité des lieux et de l’accueil des musicien.ne.s. Le troisième mettra en avant une réflexion sur les lieux de formation de musiques actuelles. Et le quatrième axera son travail sur la mise en place de leviers concourant à une programmation paritaire.

 

Restez connecté.e.s, vous en saurez plus très bientôt !