Compositrices en tête – Commande affiches

Compositrices en tête – Commande affiches

HF IDF propose une série de 7 portraits « Compositrices françaises du XVIIe au XIXe siècle » : Élisabeth Jacquet de la Guerre, Sophie Gail, Hélène de Montgeroult, Louise Farrenc, Pauline Viardot, Marie Jaëll et Augusta Holmès, ici illustrées par Lorraine les Bains.

Comment se procurer ces portraits ?

Ces 7 portraits s’adressent aux Conservatoires, écoles de musiques et autres établissements scolaires, mais également aux particuliers.

Ils sont disponibles à la vente, sous forme d’affiches au format A3. 

Ils sont vendus par lot de 7 ; aucune affiche ne peut être vendue séparément.

Les frais d’envoi sont offerts.

TARIFS INSTITUTIONS, PERSONNES MORALES

Lot de 7 affiches, frais de port offerts :

– 90€ pour les institutions non adhérentes

– 70€ pour les institutions adhérentes à l’association HF IDF et à jour de leur cotisation

Paiement par virement bancaire.

Merci de remplir le formulaire ci-dessous : 

TARIFS PARTICULIERS, PERSONNES PHYSIQUES

Appel à projets Journées du Matrimoine 2021

Vous souhaitez participer aux prochaines journées du Matrimoine, les 18 et 19 septembre 2021 ?
HF Île-de-France lance un appel à projets ouvert à toutes les personnes et structures désireuses de faire exister le matrimoine, de manière artistique et bénévolement. Parcours, visites, expositions, installations, spectacles, performances, concerts, conférences, lectures, projections… tous les formats pour toutes les disciplines artistiques sont les bienvenus. 

HF Île-de-France agissant exclusivement dans le secteur des arts et de la culture, seuls les projets mettant à l’honneur des femmes ayant œuvré dans la musique, la littérature, le théâtre, la danse, le cinéma, l’architecture, les arts visuels… seront retenus dans la programmation.

Dans une volonté d’étendre cet événement à la région parisienne, une attention particulière sera apportée aux projets en dehors de Paris.

 

CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ

UN FEMMAGE* AUX FIGURES DU PASSÉ

La notion de Matrimoine concerne l’héritage culturel des femmes créatrices et artistes, célèbres ou inconnues, qui nous ont précédées. Aucune figure vivante ne peut être mise à l’honneur dans la programmation

* Néologisme inventé par Typhaine D

 

UN ENGAGEMENT BÉNÉVOLE

Ces projets peuvent être proposés par des structures artistiques et culturelles, des associations, des compagnies, des lieux, … ou des citoyen·nes qui souhaitent s’engager.

HF Île-de-France n’est pas en mesure de financer les projets programmés. Les porteur·ses de projets sont libres de trouver des financements privés ou publics.

 

UN ÉVÉNEMENT 100% GRATUIT POUR LE PUBLIC
Toutes les manifestations Matrimoine présentées sont proposées gratuitement au public. 

La durée maximale de la manifestation proposée est d’une heure. 

 

ESPACES DE REPRÉSENTATION

Les événements proposés peuvent se dérouler dans l’espace public, comme au sein d’espaces culturels. HF Île-de-France n’est pas en mesure de proposer des lieux de représentation mais peut aider à leur recherche.

 

SÉLECTION DES PROJETS

 
La sélection des projets sera assurée par un comité de pilotage composé des membres du Conseil d’Administration d’HF Île-de-France et de bénévoles. Les projets seront uniquement sélectionnés sur dossier, au regard de leur pertinence par rapport au concept de Matrimoine, de l’égalité entre les femmes et les hommes, de leur exigence artistique et culturelle et de leur faisabilité technique.

  
Date limite d’envoi des propositions de projets : 28 mars 2021

Date de communication des résultats : 4 mai 2021


HF Île-de-France s’engage à prendre en charge :

  • La coordination générale des événements sélectionnés,
  • Leur communication, à travers plaquettes et affiches qui seront diffusées largement dans toute la région,
  • La couverture presse de la 7èmeédition des journées du Matrimoine.


Une convention sera signée entre HF Île-de-France et les partenaires garantissant leur responsabilité et engageant HF Île-de-France dans la communication de l’événement.

 

Pour participer, veuillez remplir le formulaire de candidature avant le 28 mars 2021 :

https://framaforms.org/appel-a-projets-matrimoine-2021-1612798016

 

Retour sur la 6ème édition des journées du Matrimoine

Retour sur la 6ème édition des journées du Matrimoine

Du 18 au 20 septembre, les journées du Matrimoine organisées par HF Île-de-France ont accueilli plus de 1 200 personnes sur 16 événements à Paris et Montreuil. 

Merci à tout·e·s !

Les Journées du Matrimoine approchent ! 

Les Journées du Matrimoine approchent ! 

La 6ème édition des Journées du Matrimoine aura lieu comme chaque année le week-end des Journées Européennes du Patrimoine, soit les 19 et 20 septembre.

17 événements gratuits à Paris et Montreuil, soit 35 rendez-vous

Au cours du week-end, du cinéma, des parcours architecturaux, du théâtre, des lectures, des performances, des spectacles et des concerts seront proposé·e·s à Paris et à Montreuil.

Tous les événements seront gratuits et ouverts à tous les publics, sur inscription obligatoire. La billetterie ouvrira le 24 août !

Cette année, plusieurs compositrices concertistes sont mises à l’honneur, dont Louise Farrenc (1804-1875), la figure Matrimoine 2020.

Louise MichelAlicia GallienneRenée Bocsanyi-BodecherRenée VivienMarguerite AudouxColette Magny... autant de figures féminines emblématiques appartenant à toutes les époques et à toutes les disciplines artistiques.

APPEL À BÉNÉVOLES

Vous avez envie de vous engager pour l’égalite femmes-hommes dans les arts et la culture ? L’association HF Île-de-France a besoin de vous !

Venez nous aider à organiser les Journées du Matrimoine,
les 19 et 20 septembre, pour distribuer le programme autour de vous, accueillir le public, assurer le bon déroulement des événements.

Écrivez-nous à contact@hf-idf.org

Tribune Ensemble contre le sexisme : Pour un plan de déconfinement antisexiste

Parce que lutter contre le sexisme, c’est défendre les droits fondamentaux des femmes, parce que la crise sanitaire renvoie les femmes aux archaïsmes de leur condition, nous, les 39 associations réunies dans le collectif Ensemble contre le sexisme, proposons de déclarer l’état d’urgence contre le sexisme.

Mobilisé.es au quotidien contre les inégalités entre les femmes et les hommes dans nos associations, nos entreprises, nos réseaux professionnels ou nos administrations respectives, nous sommes partagé.es entre admiration et indignation.

Notre avenir ne doit pas être l’éternel recommencement de l’invisibilité des femmes. Il est temps de prendre conscience que notre société sexiste est bâtie sur le patriarcat qui implique une hiérarchie entre les sexes.

Les femmes ne veulent ni médailles, ni promesses, ni considération feinte.

Nous exigeons un plan de déconfinement antisexiste. Et, pour commencer, des mesures rapides :

  • Refonder les rémunérations sur les valeurs effectives des métiers, en s’inspirant du modèle québécois
  • Intégrer aux programmes scolaires de tous niveaux une éducation à la culture de l’égalité et à la sexualité et instaurer une journée consacrée à l’égalité entre les filles et les garçons dans tous les établissements scolaires et universitaires
  • Garantir que l’ensemble des financements publics bénéficient au moins à 50% aux femmes
  • Instaurer l’obligation de 50% de femmes expertes dans les médias
  • Rembourser intégralement toutes les contraceptions et imposer le délai de 14 semaines de grossesse pour l’IVG
  • Lutter contre l’invisibilité des femmes dans le langage et utiliser l’écriture inclusive dans toutes les communications publiques et privées
  • Contrôler la mise en place effective de l’égalité salariale dans les entreprises et la fonction publique et sanctionner financièrement les manquements
  • Rendre obligatoire un congé paternité allongé et rémunéré
  • Valoriser l’héritage culturel, artistique, intellectuel et scientifique des femmes : inscrire le matrimoine, au même titre que le patrimoine, dans les programmes scolaires et universitaires et dans l’espace public
  • Sanctuariser les budgets dédiés à l’Égalité et la Diversité, et rendre obligatoires les formations contre le sexisme pour toutes et tous dans les entreprises de plus de 10 salarié.es
  • Généraliser à tous les secteurs professionnels la création d’une cellule d’écoute et d’accompagnement contre les violences sexuelles et sexistes
  • Lutter contre les stéréotypes sexistes des représentations des femmes dans les fictions, à la télévision, au cinéma, dans la publicité, etc. et créer une infraction d’atteinte sexiste à l’image
  • Cibler au moins 50% des financements publics à la formation professionnelle des femmes
  • Exiger la parité pour tous les postes à responsabilité et instaurer des sanctions financières dans tous les secteurs privés comme publics (sport, culture, entreprises, etc.)
  • Instaurer une journée nationale contre le sexisme
De même que les plans de relance et de soutien à l’économie doivent être assortis d’exigencesclimatiques, les politiques publiques entrepreneuriales et managériales de sortie de crise doivent inclure des exigences féministes, pour que les femmes soient la grande cause du déconfinement. 

SIGNATAIRES

Les membres d’Ensemble contre le sexisme : AAFA – Tunnel des 50, Administration Moderne, Assemblée des femmes, ASTREA, BECOMTECH, BPW France, Centrale au Féminin, Centre Hubertine Auclert, Cercle InterElles, Chiennes de garde, Conseil national des femmes françaises, Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes (CLEF), Excision, parlons-en !, Experte des politiques d’égalité, Femmes Ingénieurs, Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir (FDFA), Femmes solidaires, Fémix’Sports, Fédération Nationale des CIDFF (FNCIDFF), FédérationNationale Solidarité Femmes (FNSF), Financi’Elles, Fondation des Femmes, Global Contact, Grandes Ecoles auFéminin, Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes (HCE), JUMP, Laboratoire de l’Egalité, Mouvement HF, Mouvement français pour le Planning familial, Observatoire de la qualité de vie au travail, ONU Femmes France, Politiqu’elles, Prenons la une, Science-Po au Féminin, Social Builder, Toutes Femmes, Toutes Communicantes, Union des Jeunes Avocats, Women in Networking (WIN), Women Safe