Podcast « Féminisme et Pop Culture » spécial musique

Natasha Le Roux, militante d’HF Île-de-France, était l’une des invitées de la 2ème Causerie « féminisme et pop-culture » du Centre Hubertine Auclert sur le thème « la musique pop : un nouveau souffle ? »

Angèle, Barbara Pravi, Beyoncé et avant elles des pionnières comme Patti Smith, Janis Joplin, Marianne Faithfull ou encore Madonna… Toutes ont bravé les obstacles et se sont fait une place dans la pop ! Luttant pour vivre de leur art, imposant leur propre style artistique et vestimentaire et s’emparant de la scène, elles ont contribué à briser les carcans du genre et prôné un féminisme « girlpower ».

Aujourd’hui, un nouveau souffle féministe semble irriguer le secteur de la chanson, des pointures de la pop américaine comme Ariana Grande, des chanteuses françaises engagées comme Clara Luciani, Pomme, Izia ou Aloïse Sauvage leur emboitent le pas. Comment les femmes se sont-elles emparées de la scène et ont eu accès à la notoriété dans un univers très masculin ? En dehors de figures iconiques de la pop, quelle est la place réelle des femmes dans les musiques actuelles ? Sont-elles des exceptions qui cachent mal les difficultés d’accès à la scène et à la production pour les femmes artistes ?

LES INVITÉES DU PODCAST :

  • Natasha Le Roux, musicienne, directrice de l’école de musique, danse et théâtre de Villetaneuse (93) et militante d’HF IDF 
  • Marie Buscatto, professeure des universités en sociologie à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne & chercheure à l’IDHES, Paris 1- CNRS, spécialisée sur le genre et la musique
  • Sophie Rosemont, journaliste, chroniqueuse, autrice du livre « Girls rock », 2019
  • Silly Boy Blue, chanteuse, musicienne
  • Avec des extraits exclusifs du documentaire « La cantatrice chôme« , qui sortira prochainement 

DANS CE PODCAST, VOUS AVEZ PU ÉCOUTER :

  • Sister Rosetta Tharpe « Up above my head »
  • Aretha Franklin « Respect »
  • Madonna « Like a virgin »
  • Zarmazones « Go girls »
  • Janis Joplin « Summer time »
  • Pomme « Sorcières »
  • Silly Boy blue « The fight »

POUR EN SAVOIR PLUS :

UN PODCAST RÉALISÉ PAR JULIE MURET & ANAÏS DE MURET :

Avec la collaboration de Natasha Le Roux, Marie Buscatto, Sophie Rosemont, Ana Benabdelkarim, Florent Barrallon. Un grand merci à la plateforme Ausha pour l’hébergement.

 

    COMMUNIQUÉ Mouvement HF : Mesures d’urgence pour les femmes dans les arts et la culture

    Le Mouvement HF exige un plan d’urgence du Ministère de la Culture : 
    5 mesures pour soutenir les femmes dans les secteurs des arts et la culture.

    Chaque crise vient creuser les inégalités. La crise actuelle liée à la lutte contre l’épidémie du Covid 19, qui s’abat sur le secteur des arts et de la culture et particulièrement sur le spectacle vivant, affecte en premier lieu les femmes artistes et professionnelles. Elle risque d’impacter les efforts engagés en matière d’égalité ces dernières années.

    C’est la raison pour laquelle, le Mouvement HF demande au Ministère de la cuture de prendre en compte l’impact sexospécifique de la crise en apportant des réponses qui ne devront pas reproduire ou perpétuer les inégalités.

    L’égalité entre les femmes et les hommes doit rester un objectif prioritairede l’action de l’Etat. Des mesures concrètes doivent être appliquées rapidement pour répondre à cette priorité, déjà exprimée dans la feuille de route égalité 2019-2022 du Ministère de la Culture.

    Le contexte impose la mise en œuvre d’actions spécifiques pour éviter que l’impact de la crise sanitaire actuelle ne fragilise encore davantage les femmes dans les secteurs des arts et de la culture.

    En complément des plans d’urgence déjà annoncés par l’Etat, une stratégie de soutien spécifiquement dirigé vers les femmes artistes et professionnelles de la culture, les plus durement impactées par le confinement et l’interruption d’activité pendant plusieurs mois, le Mouvement HF propose 5 mesures spécifiques, compte tenu des graves conséquences qu’entraîne la pandémie sur l’emploi, sur l’attractivité et sur la viabilité économique des structures, subventionnées ou non.

    5 mesures concrètes pour garantir l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’action publique, en cette période de crise :

    1) L’égaconditionnalité comme contrepartie non négociable des plans de relance et de toutes les conventions d’objectifs et de moyens
    Les plans de sauvetage et de relance à destination de l’ensemble du secteur culturel doivent tenir compte des mesures prises en matière d’égalité par les entreprises.
    Tendre à une plus juste allocation des financements publics est un enjeu prioritaire.
    Le Ministère de la Culture doit par ailleurs activer la mise en place tant attendue de l’égaconditionnalité dans toutes les conventions d’objectifs et de moyens établies avec ses partenaires. La mise en œuvre de cet engagement ministériel ne peut plus attendre.
    2) Maintien des subventions en direction de l’égalité et aménagements financiers d’urgence pour les femmes artistes
    Un aménagement exceptionnel des règles d’assurance chômage des intermittent·e·s doit être mis en place comme proposé unanimement par les organisations syndicales du secteur.
    Toutes les femmes, y compris celles très souvent non rémunérées par l’assurance chômage des intermittent·e·s doivent être identifiées et recevoir des aides financières d’urgence. Les DRAC représentent le bon échelon pour ce repérage qui pourra marquer concrètement leur engagement en faveur de l’égalité femmes-hommes.
    Lors du déconfinement les besoins en matière de garde d’enfants seront décuplés pour permettre les meilleures conditions possibles de la reprise d’activité. Les femmes artistes ne doivent pas avoir à définir des priorités attachées à leurs responsabilités parentales au détriment de leur professions d’artistes. Des modes de garde spécifiques pour les artistes du spectacle vivant y compris sur des créneaux horaires atypiques doivent être mis en place. Les fonds dédiés à l’égalité par les organismes, notamment le CNM, ne doivent pas être « réquisitionnés » à d’autres fins.
    3) Des actions renforcées pour lutter contre les violences sexuelles et le sexisme
    La reprise d’activité risque de générer une concurrence féroce et encore plus déloyale vis-à-vis des rares emplois auxquels femmes et hommes pourront prétendre.
    Tous les mécanismes biaisés d’accès à l’emploi contre lesquels nous luttions vont se voir renforcés comme la cooptation masculine mais encore et surtout les violences et le harcèlement sexuels. Une vigilance est de mise pour éviter à ces mécanismes de se reproduire.
     
    Nous exigeons également la mise en place immédiate de la cellule d’écoute et de suivi des victimes qui devait se mettre en place le 1 janvier 2020. Nous demandons que cette cellule soit opérationnelle immédiatement et fonctionne avec une large amplitude horaire.
    4) Assurer une voix égale aux femmes dans la prise de décision
    Pour avoir une voix et des pouvoirs égaux dans la planification et l’exécution des interventions en cette période de crise, nous exigeons que la Fédération du Mouvement HF puisse notamment siéger aux instances de délibération de tous les organismes culturels et en particulier au Conseil professionnel du Centre National de la Musique.
    5) Mettre en œuvre à moyen et long termes l’ensemble des préconisations et engagements déjà exprimés
    Qu’il s’agisse des engagements de la feuille de route égalité 2019-2022 du Ministère de la Culture ou plus largement des recommandations du HCE, des mesures globales doivent être mise en œuvre dès à présent pour permettre d’assurer dans les semaines, les mois et les années à venir les conditions nécessaires à l’application de ces exigences en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes.

     

    Cette stratégie devra s’articuler conjointement entre l’Etat, les collectivités territoriales et les institutions publiques et privées à même d’assumer leur part de responsabilité pour garantir un avenir favorable à nos secteurs d’activités.
    L’égalité entre les femmes et les hommes est un enjeu qui nécessite d’agir à tous les niveaux, en faveur d’une société plus juste et plus démocratique, soucieuse de ne pas discriminer la moitié de notre Humanité.
    Il en va de la responsabilité de chacun et chacune d’agir à son endroit.
    Le Mouvement HF souhaite que l’Etat, le Ministère de la Culture, les collectivités territoriales, et l’ensemble des institutions partenaires se saisissent de ces problématiques pour agir collectivement à toutes les échelles d’interventions. 
    Ce moment de crise nous en rappelle l’urgence.

    La Fédération interrégionale du Mouvement HF

    Exposition itinérante #TuJouesBienPourUneFille

    Forte de son succès digital, la campagne de sensibilisation #TuJouesBienPourUneFille est désormais disponible sous forme d’exposition itinérante.

    Cette exposition comporte 10 panneaux identifiant les inégalités professionnelles problématiques du secteur des musiques actuelles. Neuf panneaux présentent chacun le portrait d’une femme professionnelle du secteur des musiques actuelles, accompagné de données chiffrées illustrant l’absence de mixité dans ce secteur. Un dixième panneau présente la campagne dans son intégralité.

    Cette exposition s’adresse à l’ensemble des publics des musiques actuelles, de tous âges, sexes et milieux. Elle est disponible à la location pour les Conservatoires, écoles de musique, salles de concert, studios de répétition, mairies, médiathèques, collèges et lycées, centres socio-culturels, universités, etc.

    L’intervention d’un.e membre de l’association HF Île-de-France peut-être envisagée pour présenter l’exposition et les problématiques qu’elle soulève, sous forme de médiation, table ronde, etc.

    EXPOSER LA CAMPAGNE #TUJOUESBIENPOURUNEFILLE

    Vous souhaitez louer cette exposition pour votre structure ?

           > Ecrivez-nous à : contact@hf-idf.org

    Appel à projets Journées du Matrimoine 2020

    La 6ème édition des Journées du Matrimoine, organisée par HF Île-de-France, se tiendra les 19 et 20 septembre 2020 en Région Parisienne.

    Pour la seconde année consécutive, un appel à projets a été lancé, afin d’élargir le réseau de structures et citoyen.ne.s participant.e.s. 

    Merci pour vos nombreuses propositions. L’appel à projets est désormais clôturé.

     

    Retour sur l’événement contre le sexisme du 27 janvier 2020 – Ensemble Contre le Sexisme

    En tant que membre du collectif Ensemble contre le sexisme, HF Île-de-France était présente au « 5 à 7 » contre le sexisme :

    De la Joconde à Lara Croft : les représentations des femmes…

    Introduction par Laurence Rossignol, Sénatrice, Présidente de l’Assemblée des Femmes
    Animation par Isabelle Motrot, Directrice de la Rédaction de Causette
    Avec les comédiennes Noémie de Lattre, Typhaine D, Blandine Métayer, Sophie Bourel et la Cie Okto

    Trois thématiques ont été développées autour du thème principal des représentations des femmes :
    – La représentation des femmes dans l’image et le langage
    – La représentation du corps des femmes
    – La représentation des femmes dans la Tech

    Pour prolonger les réflexions initiées au cours de ce « 5 à 7 », voici 4 podcasts à écouter et partager :

    Retrouvez ici l’appel des 37 associations qui composent le collectif Ensemble contre le sexisme, pour la création d’une journée nationale contre le sexisme !

    Le combat continue avec l’appel pour la création d’une journée nationale contre le sexisme :